En Tunisie, des candidats à l’exil toujours plus nombreux

Par

Malgré la crise du Covid-19, de nombreux jeunes Tunisiens continuent de fuir le pays vers les côtes italiennes. Les modes de migration se font souvent de façon plus autonome sans passer par les réseaux de passeurs pour la logistique et la traversée. Un nouveau naufrage provoquant de nombreux décès a eu lieu ce week-end.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tunis (Tunisie).– Un nouveau naufrage de candidats à l’exil dimanche a fait près de 21 morts et sept survivants, au large de Sfax, une ville portuaire de l’est de la Tunisie. Sept personnes, en majorité des Subsahariens, ont pu être secourues. Selon les autorités, une trentaine de personnes avaient pris place dans l’embarcation.