Marie Billon

Tous ses articles

  • Le secteur public britannique réussit sa journée de grève solidaire

    Europe — Reportage

    Un demi-million de fonctionnaires ont fait grève mercredi 1er février pour demander des hausses de salaires en ligne avec l’inflation, qui dépasse 10 %. Rejointe par les enseignants, c’est la mobilisation la plus forte en plus d’une décennie.

  • Les infirmières anglaises en grève pour la première fois

    Europe

    Salaires insuffisants, manque de personnel, usure post-Covid : les 15 et 20 décembre, les infirmiers et infirmières anglaises entament un mouvement de grève inédit depuis la création du service de santé public en 1948. 

  • « Un employé mieux reposé est plus efficace » : la semaine de quatre jours à l’essai au Royaume-Uni

    Travail — Reportage

    Jusqu’à fin décembre, des dizaines d’entreprises britanniques testent la semaine de quatre jours. L’idée de travailler un jour de moins pour un salaire et une productivité inchangés séduit les salariés, et bien souvent leurs patrons. Même si les réalités économiques peuvent les rattraper.

  • Au Royaume-Uni, le premier ministre Rishi Sunak hérite d’un Parti conservateur déchiré

    Europe

    Malgré l’éviction de Liz Truss, la première ministre qui avait remporté les suffrages des membres du parti, les tensions entre les députés conservateurs restent vives.

  • Au Royaume-Uni, la nouvelle première ministre Liz Truss face à la contestation sociale

    Europe

    Après un été pendant lequel le gouvernement était paralysé par la campagne interne du Parti conservateur se cherchant une nouvelle tête, Liz Truss arrive à Downing Street dans un climat de mécontentement généralisé face à la flambée des prix.

  • Don’t Pay UK : l’appel aux Britanniques à ne pas payer leurs factures d’énergie

    Attention inflation !

    Le régulateur de l’énergie du Royaume-Uni annonce vendredi le nouveau plafond des factures de gaz et d’électricité des foyers. Le mouvement « Don’t Pay UK » demande à un million de Britanniques de s’engager à cesser les paiements à sa mise en place effective, le premier octobre.

  • Des mineurs noirs perçus comme des adultes dangereux : un sous-produit du racisme au Royaume-Uni

    Europe — Analyse

    Depuis la fouille à nu d’une adolescente noire dans son établissement scolaire, les autorités britanniques tentent de comprendre l’« adultification ». Il s’agit de la tendance à percevoir les jeunes noirs comme étant plus âgés et à les traiter comme suspects. 

  • Royaume-Uni : pourquoi les travaillistes ne profitent pas du naufrage de Boris Johnson

    Europe

    Malgré la chute du leader conservateur, le chef de l’opposition travailliste, Keir Starmer, peine à susciter l’enthousiasme. Y compris dans son propre parti, « démoralisé par l’une des plus grandes défaites de son histoire en 2019 et ravagé par les divisions », rappelle Mark Wickham-Jones, professeur de sciences politiques.

  • Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement

    Medias

    L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».

  • Grève massive sur le réseau de chemin de fer britannique

    Attention inflation !

    Le principal syndicat se lance dans une grève de trois jours, mardi, pour réclamer de meilleures conditions de travail et des augmentations de salaire en ligne avec l’inflation. Plus de 40 000 membres du syndicat RMT ont cessé le travail.

  • Royaume-Uni : Johnson s’attaque à la vie chère pour sauver sa peau

    Europe

    Le gouvernement britannique a annoncé une série de mesures pour aider les Britanniques à faire face au coût de la vie, le lendemain de la remise du rapport sur le « Partygate », ce scandale sur les fêtes organisées avec Boris Johnson pendant le confinement.

  • Londres, paradis des oligarques russes

    Europe

    La capitale britannique est connue pour avoir la faveur de Russes richissimes, qui y détiennent des propriétés luxueuses, attirés par des visas de complaisance et l’absence de contrôles. Elle n’a jamais, pour l’instant, voulu les déloger.