Sarah Brethes

Après treize ans passés à l'AFP, notamment au service Social puis en tant que reporter basée à Bobigny, j'ai rejoint le Pôle enquêtes de Mediapart en septembre 2021.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • La n° 2 de la Sécu planche pour le candidat Macron, avec la bénédiction de son directeur

    Par
    Marguerite Cazeneuve, au centre, lors d’une réunion du cabinet d’Édouard Philippe à l’hôtel Matignon, le 25 novembre 2018. © Photo Elodie Grégoire/Abaca Marguerite Cazeneuve, au centre, lors d’une réunion du cabinet d’Édouard Philippe à l’hôtel Matignon, le 25 novembre 2018. © Photo Elodie Grégoire/Abaca

    Marguerite Cazeneuve, directrice déléguée de la Caisse nationale d’assurance maladie, pilote l’élaboration du volet santé du programme du candidat Macron. Une confusion des genres qui suscite l’« émotion » de la CFDT, à qui le directeur de la Caisse nationale répond que son adjointe « est libre de ses activités sur son temps libre ».

  • Flânerie au marché, match de basket-ball... L’ubuesque « liberté » de Patrick Balkany

    Par
    Patrick Balkany lors d'un match de basket-ball au palais des sports Marcel-Cerdan, à Levallois-Perret, le 9 janvier. © Photo Anthony Dibon/Icon Sport/Abaca Patrick Balkany lors d'un match de basket-ball au palais des sports Marcel-Cerdan, à Levallois-Perret, le 9 janvier. © Photo Anthony Dibon/Icon Sport/Abaca

    Depuis la révocation de son placement sous bracelet électronique après « un grand nombre d’incidents », Patrick Balkany se déplace librement, grâce à un vide judiciaire. Dimanche, il a fait le marché à Levallois-Perret avant d’assister à un match de basket-ball, selon les informations de Mediapart.

  • Guillaume Peltier, ex-numéro 2 de LR, se rallie à Éric Zemmour

    Par et
    Guillaume Peltier annonçant son ralliement à Éric Zemmour. © capture d'écran Europe A Guillaume Peltier annonçant son ralliement à Éric Zemmour. © capture d'écran Europe A

    Le député Guillaume Peltier, figure des Républicains, a officialisé ce dimanche son ralliement au candidat d’extrême droite. En novembre, nous avions révélé comment il mettait l’argent public au service de sa petite entreprise politique.

  • Les traditionalistes célèbrent toujours la messe sans masque

    Par
    Dans l’église traditionaliste Saint-Éloi, à Bordeaux, le 24 décembre 2021. © Document Mediapart Dans l’église traditionaliste Saint-Éloi, à Bordeaux, le 24 décembre 2021. © Document Mediapart

    Le 24 décembre, le curé et des dizaines de fidèles de l’église traditionaliste Saint-Éloi, à Bordeaux, ont célébré la messe de Noël sans masque, comme en atteste une vidéo transmise à Mediapart. À Paris et à Reims, des prêtres intégristes s’étaient déjà vu infliger des amendes pour ne pas avoir respecté les consignes sanitaires.

  • La justice révoque le placement sous bracelet électronique des Balkany

    Par
    Patrick et Isabelle Balkany au palais de justice de Paris, le 13 septembre 2019. © Photo Thomas Samson/AFP Patrick et Isabelle Balkany au palais de justice de Paris, le 13 septembre 2019. © Photo Thomas Samson/AFP

    Le 17 décembre, le tribunal d’application des peines d’Évreux a révoqué le placement sous bracelet électronique qui permettait à Patrick et Isabelle Balkany de purger leur détention dans leur moulin de Giverny, selon les informations de Mediapart. Le couple, qui a fait appel de cette décision et a passé tranquillement les fêtes à domicile, a déclenché « une centaine d’incidents de sonnerie ».

  • Naufrage au large de Calais : le rapatriement des victimes s’organise, sans l’État français

    Par et
    Hommage aux 27 victimes du naufrage. © Photo Marie Magnin / Hans Lucas via AFP Hommage aux 27 victimes du naufrage. © Photo Marie Magnin / Hans Lucas via AFP

    Après le naufrage qui a fait 27 victimes au large de Calais fin novembre, Gérald Darmanin avait annoncé que l’État prendrait en charge les inhumations des exilés. Toutefois, le rapatriement des corps, coûteux mais souvent réclamé par les familles, reste assuré par les associations et les pays d’origine.

  • Condamné par la justice, le ministre Alain Griset quitte le gouvernement

    Par et
     © Illustration Sébastien Calvet/Mediapart © Illustration Sébastien Calvet/Mediapart

    Le ministre délégué chargé des PME a démissionné, mercredi, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis pour avoir menti dans sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. Emmanuel Macron lui avait maintenu sa confiance, malgré des éléments accablants. Alain Griset a fait appel de cette décision.

  • L’encombrant « Monsieur sécurité » de Jadot écarté de la campagne écolo

    Par et
    Philippe Bouriachi, à gauche, aux côtés de Yannick Jadot lors de son discours de victoire à la primaire écologiste, à Pantin, le 28 septembre 2021. © Photo Sébastien Calvet / Mediapart Philippe Bouriachi, à gauche, aux côtés de Yannick Jadot lors de son discours de victoire à la primaire écologiste, à Pantin, le 28 septembre 2021. © Photo Sébastien Calvet / Mediapart

    Insultes, menaces, intimidations : depuis plusieurs années, militants et élus alertent les responsables d’EELV sur le comportement de Philippe Bouriachi. Ce conseiller régional, qui faisait office de garde du corps de Yannick Jadot, a été écarté de l’équipe de campagne parallèlement à notre enquête. Il dénonce une cabale.

  • Le gouvernement a oublié les gestes barrières

    Par et
    Captures d’écran de la vidéo montrant Jean Castex serrant des mains sans masque accompagné de Gérald Darmanin au ministère de l’intérieur, le 16 novembre 2021 et de la soirée au ministère des Outre-mer le même jour. © Photomontage Mediapart avec Twitter Julien Lécuyer Captures d’écran de la vidéo montrant Jean Castex serrant des mains sans masque accompagné de Gérald Darmanin au ministère de l’intérieur, le 16 novembre 2021 et de la soirée au ministère des Outre-mer le même jour. © Photomontage Mediapart avec Twitter Julien Lécuyer

    Malgré la reprise de l’épidémie et dans un contexte de relâchement général, le Congrès des maires de France a donné lieu, la semaine dernière, à l’organisation de festivités, sans masque, dans plusieurs ministères. Le premier ministre est confiné depuis lundi, positif au Covid.

  • Guillaume Peltier met l’argent public au service de sa petite entreprise politique

    Par et
    Sur son compte Facebook, G. Peltier affiche des images de gendre idéal. © Photomontage Mediapart Sur son compte Facebook, G. Peltier affiche des images de gendre idéal. © Photomontage Mediapart

    Le député Guillaume Peltier, figure des Républicains qui flirte avec l’extrême droite, a organisé tout un système pour servir son destin personnel, qu’il imagine présidentiel. Mais d'après notre enquête, son projet se construit avec des moyens publics. Et certains de ses plus grands donateurs obtiennent des avantages douteux.