Ollier et Alliot-Marie dans «Scènes de chasse en Libye»

By

Mediapart publie les bonnes feuilles du livre Armes de corruption massive, dans lequel Jean Guisnel raconte l'étonnant ballet français pour décrocher des contrats d'armement en Libye, après la levée de l'embargo. On y découvre le couple Michèle Alliot-Marie, démissionnée du gouvernement, et Patrick Ollier, toujours ministre, au cœur de ces bonnes relations avec le dictateur libyen, le colonel Kadhafi.

Reading articles is for subscribers only. Subscribe now.

Officiellement, toutes les sombres pratiques liées aux ventes d'armes n'ont plus cours au moins dans les pays occidentaux depuis l'adoption en 1997 de la convention de l'OCDE interdisant la corruption des agents publics. Officiellement, les rétro-commissions, les intermédiaires sulfureux ne sont plus de mise. Et puis, il y a la réalité crue en coulisses.