Roselyne Bachelot: de l’effacement patriarcal des compositrices

Dans sa chronique de France Musique de ce vendredi 2 mars, Roselyne Bachelot démontre, avec un humour implacable, comment toute femme ayant eu l’audace de composer de la musique classique fut écartée de la mémoire collective…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Au fait, c’est qui votre compositrice préférée ? »