« Réinvestir le terrain populiste, mais aux conditions de la démocratie »

Géographe, économiste, urbaniste, Frédéric Gilli analyse la nécessité de partager et confronter la parole publique sur fond de crise de la raison experte, dans un livre empli d’espoir civique : « La promesse démocratique. Place aux citoyens ! »

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En 1971, à la télévision, Maurice Clavel lançait un appel « au soulèvement de la vie contre ces espèces de morts que sont la censure et autres fascismes ». Le philosophe, qui avait libéré Chartres les armes à la main en 1944, n’a pas supporté l’amputation d’un petit film dans lequel il égratignait le président Pompidou, pas très résistant sous l’Occupation nazie. Zélée, dame télé avait joué des ciseaux. Et Clavel quitta le plateau non sans avoir lancé un très tonitruant, très grand genre – et très genré, comme on ne disait pas encore à l’époque : « Messieurs les censeurs, bonsoir ! »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal