Houellebecq à l’Ehpad, la critique en soins critiques

Une écriture en fin de vie, un écrivain qui radote, des propos odieux en mode crème, mais une critique enthousiaste, comme si Houellebecq était à notre temps réactionnaire une fierté française comparable à ce que le nucléaire a été pour les Trente Glorieuses.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dans le dernier roman de Michel Houellebecq, Solène Signal est une redoutable communicante, cynique et prête à tout pour faire élire son candidat à l’élection présidentielle de 2027.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal