Lise Wajeman

Lise Wajeman enseigne la littérature comparée à l'université d'Aix-Marseille. Elle participe par ailleurs à la revue Vacarme. Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Giosuè Calaciura, les arcanes du mal

    Par

    Giosuè Calaciura est un trésor bien caché de la littérature italienne contemporaine, qu’il est temps de découvrir à l’occasion de la publication en un volume de deux récits consacrés à des organisations secrètes : Urbi et Orbi, sur le Vatican, et Malacarne, sur la mafia sicilienne.

  • Prix Goncourt: «L’ordre du jour», les jours où s’abat la terreur

    Par

    Couronné ce lundi 6 novembre par le prix Goncourt, le roman d’Éric Vuillard rappelle qu’il ne faut surtout pas céder à la fatigue qui nous accable à parler du fascisme, toujours à “l’ordre du jour”. Relire ici notre critique parue le 2 mai 2017.

  • «Histoire de la littérature récente», le livre dont vous êtes le héros

    Par
    « The Swimmer », de Frank Perry et Sidney Pollack, avec Burt Lancaster (1968). « The Swimmer », de Frank Perry et Sidney Pollack, avec Burt Lancaster (1968).

    Olivier Cadiot publie le tome II de son enquête : que faire avec le réel ? Ce traité pratique d’« exploration zigzagante » prend le lecteur par la main : exercices physiques, géométrie dans l’espace, manuel de bricolage et d’écriture – « cinq techniques pour réaliser un livre ».

  • «Imperium», conte à la noix

    Par
    August Engelhardt (debout), Max Lützow August Engelhardt (debout), Max Lützow

    Imperium, de Christian Kracht, raconte l’histoire vraie d’une utopie dévolue au culte de la noix de coco. Mais le roman a suscité une importante polémique à sa sortie en Allemagne, l’auteur étant accusé de promouvoir, sous couvert du rire, une vision du monde cryptonazie.

  • Jonathan Safran Foer, son nombril et le monde

    Par

    Jonathan Safran Foer était apparu en 2002 comme un nouveau prodige de la scène littéraire américaine – et donc mondiale. Après 11 années sans roman, il revient avec un récit opportunément intitulé Me voici. Ou comment prétendre parler du monde pour mieux parler de soi.

  • Le sommeil, nouvelle Zone à défendre

    Par

    Alors que le prix Nobel de médecine vient de récompenser des chercheurs qui ont mis en évidence l’importance de notre horloge biologique, paraît une anthologie de textes, Éloge du sommeil à l’usage de ceux qui l’ont perdu : il faut défendre notre droit à dormir !

  • Sujets de colère: deux livres pour reprendre le pouvoir

    Par
    Arno Bertina © Francesca Mantovani/ Gallimard Arno Bertina © Francesca Mantovani/ Gallimard

    Refuser de n’être que l’objet de la politique ou de l’économie, en imposant de redevenir des sujets : voilà le programme de deux textes de cette rentrée littéraire, Des châteaux qui brûlent d’Arno Bertina, Se défendre. Une philosophie de la violence d’Elsa Dorlin.

  • Orhan Pamuk: «Je me promène dans Istanbul depuis 65 ans!»

    Par
    Marchand de yaourt à Istanbul. Marchand de yaourt à Istanbul.

    L'écrivain turc Orhan Pamuk publie Cette chose étrange en moi, ou les aventures d’un marchand ambulant à Istanbul.

  • Reprendre le 13-Novembre à zéro

    Par

    Quatre livres de la rentrée reviennent sur la nuit des attentats du 13 novembre 2015, pour parler de l’après : donc de nous, ici et maintenant. Difficile de nous raconter notre histoire, quand elle s’écrit sur des morts qui viennent à peine d’être enterrés.

  • Quand la littérature s’attaque aux prophètes du futur

    Par
    Les modules d'hibernation dans "Passengers" (2016) Les modules d'hibernation dans "Passengers" (2016)

    Le transhumanisme est ce courant de pensée qui promet d’améliorer l’homme par la technologie dans un avenir proche. Deux romans, L’Invention des corps, de Pierre Ducrozet, et Zero K, de Don DeLillo, recourent à la fiction, l’art des possibles, pour s’attaquer à ceux qui s’érigent en oracles.