Lise Wajeman enseigne la littérature comparée à l'université d'Aix-Marseille. Elle participe par ailleurs à la revue Vacarme. Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Frantz Fanon par Raphaël Confiant, ou l’extension du domaine de la créolité

    Par
    Frantz Fanon Frantz Fanon

    Avec les moyens de la littérature, Raphaël Confiant offre une biographie de Frantz Fanon, pour le « désiconiser » et transmettre aux jeunes générations de quoi outiller leurs luttes. Entretien avec l'auteur.

  • Mario Vargas Llosa, du roman héroïque au roman érotique

    Par
    Mario Vargas Llosa © Montan - Writer Pictures – Leemage Mario Vargas Llosa © Montan - Writer Pictures – Leemage

    Aux Cinq Rues, Lima est consacré aux années de la présidence Fujimori au Pérou : plus que de dénonciation, le prix Nobel s’y soucie de sa satisfaction.

  • James Baldwin, l’écrivain qui n’appartient à personne

    Par
    James Baldwin James Baldwin

    À l’occasion de la sortie du film documentaire de Raoul Peck consacré à James Baldwin, I Am Not Your Negro, voyages dans les romans et les essais de cet écrivain majeur né dans une famille pauvre de Harlem, figure de l’activisme noir sans être affilié à aucun mouvement, et qui a achevé sa vie en France, loin d’une identité imposée.

  • «L’ordre du jour», livre du jour

    Par
    Bal de la Fédération des corporations pangermanistes, 2010, Vienne. © textiltaenzer Bal de la Fédération des corporations pangermanistes, 2010, Vienne. © textiltaenzer

    Nous sommes las de parler du fascisme. Ce qui est pour le moins étrange : l’extrême droite n’a jamais été aussi présente dans les scrutins électoraux, dans sa façon de polariser les débats. Mais il ne faut surtout pas céder à cette fatigue : c’est ce que rappelle Éric Vuillard dans son nouveau livre.

  • Sur les chemins de traverse avec l'écrivain et journaliste Joseph Mitchell

    Par

    Alors que nos vies n’ont jamais été aussi soumises aux impératifs de rentabilité imposés par un capitalisme moderne, lire Joseph Mitchell permet de retrouver des chemins de traverse, de ceux qui rappellent que le vagabondage, la dépense improductive ne sont pas de simples ornements pour esthètes désabusés, mais des forces à portée de main.

  • «Une insurrection émotive». Entretien avec Erri De Luca

    Par et Tiphaine Samoyault (En Attendant Nadeau)

    Les dernières nouvelles d’Erri De Luca nous parlaient surtout des soubresauts dans les affaires judiciaires qui l’ont opposé à la société de construction de la ligne TAV Turin-Lyon. Il revient avec un roman, La Nature exposée, une histoire d’humanité.

  • Zéro de conduite: «Quand je serai grande, je changerai tout»

    Par
    couverture-keun

    Dans les temps difficiles, les belles histoires sont là pour redonner des forces. Les aventures de la petite héroïne de la romancière allemande Irmgard Keun, écrites alors que les nazis étaient au pouvoir et publiées en 1936, nous rappellent à la joie virulente de l’enfance et de la révolte.

  • Dystopies, pour le pire

    Par

    Lorsque la conseillère Kellyanne Conway a parlé de « faits alternatifs » pour justifier une contre-vérité assénée par l’administration Trump, elle a fait bondir les ventes de 1984 d’Orwell. À l’occasion de la retraduction en France de Nous d’Evgueni Zamiatine, source d’inspiration de 1984, retour sur notre goût actuel pour les dystopies.

  • Elections, piège à fictions

    Par

    Trois livres tentent un exercice périlleux : anticiper le soir des élections présidentielles avec les moyens de la fiction. Pour en dire quoi ? La Nuit du second tour, Minute et L’élection présidentielle n’aura pas lieu proposent leur propre programme.

  • «Lady»: des écrivains pris la main dans le sac

    Par

    Les éditions Gallimard publient un recueil de nouvelles sous le titre Lady, que la quatrième de couverture présente ainsi : « Accessoire essentiel du désir féminin, le sac Lady Dior inspire huit écrivains » dont Camille Laurens, Éric Reinhardt… Il est rare de parler d’argent quand on parle de littérature. C’est précisément le problème.