Peut-on labelliser l'info?

Par

Le Monde a lancé Decodex, une extension pour les navigateurs Chrome et Firefox qui permet de savoir si l'on consulte un site fiable ou non. Le journaliste Vincent Glad s'interroge sur les limites d'un tel exercice. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'intention est louable, bien sûr. Le Monde, en créant l'extension « Decodex », qui permet de faire la chasse aux fausses informations et aux manipulations, tente de frayer sa voie dans un monde médiatique de plus en plus atteint par le syndrome de la « post-vérité ». Ce faisant, ne devient-il pas également une sorte de « censeur », et de « certificateur » du net ? Le journaliste Vincent Glad ouvre le débat sur son blog L'an 2000, Chroniques numériques. Et de prendre cet exemple : Fakir, le journal de François Ruffin, obtient seulement une pastille « orange », souligne le journaliste, « motivée uniquement par ces quelques mots :“une ligne éditoriale militante et un parti pris clairement revendiqué” ». « Selon la même logique, on pourrait placer sous pastille orange tous les articles du Monde parlant d'Europe, le journal pouvant être jugé trop pro-européen pour avoir un avis qualifié et mesuré. » Stimulant débat.