Dans leur nouvel ouvrage, le philosophe Pierre Dardot et le sociologue Christian Laval cherchent à dessiner rien de moins que les contours de la « révolution au XXIe siècle ». Celle-ci serait fondée sur le principe politique du commun, qui « désigne non la résurgence d’une idée communiste éternelle, mais l’émergence d’une façon nouvelle de contester le capitalisme, voire d’envisager son dépassement».