Un chemin «commun» pour la révolution au XXIe siècle

Le philosophe Pierre Dardot et le sociologue Christian Laval dessinent les contours de la « révolution au XXIe siècle ». Celle-ci serait fondée sur le principe politique du commun, qui «désigne non la résurgence d’une idée communiste éternelle, mais l’émergence d’une façon nouvelle de contester le capitalisme».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans leur nouvel ouvrage, le philosophe Pierre Dardot et le sociologue Christian Laval cherchent à dessiner rien de moins que les contours de la « révolution au XXIe siècle ». Celle-ci serait fondée sur le principe politique du commun, qui « désigne non la résurgence d’une idée communiste éternelle, mais l’émergence d’une façon nouvelle de contester le capitalisme, voire d’envisager son dépassement».