Olivier Abel: «L’émancipation s’est retournée en solitudes»

Par

Professeur de philosophie éthique à la Faculté protestante de Paris de 1984 à 2014, Olivier Abel livre à Mediapart sa vision des temps confinés qui nous mettent à l’épreuve d’une autre durée, tout en testant notre aptitude à la solidarité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fils de pasteur protestant, ancien étudiant d’Emmanuel Lévinas et de Paul Ricœur, Olivier Abel, 67 ans, est un penseur de l’altérité. Il est l’auteur d’une vingtaine d’essais et d’une centaine d’articles de revues autour du pardon, de l’histoire et de l’oubli ; de Calvin, Hobbes, Milton ou Bayle ; de la colère et de ses ravages comme de la condition hospitalière. Il a pris position récemment contre l’humiliation infligée aux musulmans, sous couvert de laïcité, à laquelle se livre une certaine frange politique en France.