Emmanuel Hocquard élabore une physique de la langue

Par Cécile Dutheil (En attendant Nadeau)

Le Cours de Pise d’Emmanuel Hocquard est l’ouvrage d’un poète du siècle, immensément libre, jamais conclusif, doué d’une oreille et d’un regard sûrs et rieurs. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ne vous y méprenez pas, ce Cours de Pise n’a rien à voir avec la ville universitaire du même nom, en dépit de quelques photos que vous apercevrez en feuilletant ce volume : une tour qui penche ; une curieuse pile de boîtes et d’hommes dont la verticalité semble faite en carton-pâte ; quelques poèmes, en hauteur forcément, ou écrits de main d’enfant – celui que fut Emmanuel Hocquard.