Le nouveau rideau de fer d'Anne Applebaum

Par et

La journaliste américaine Anne Applebaum publie Rideau de fer – L'Europe de l'Est écrasée : 1944-1956 (Grasset). À travers l'Allemagne de l'Est, la Pologne et la Hongrie, elle raconte la stalinisation des démocraties populaires. Rencontre avec une auteure résolument anti-russe...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un éditorial publié dans le Washington Post au lendemain des élections de novembre 2004 en Ukraine – dont le résultat truqué devait provoquer la Révolution orange –, Anne Appelbaum établissait un parallèle avec le référendum qui s'était tenu en 1946 dans la Pologne occupée par les Soviétiques : intimidations, violences, falsifications. Sans crainte de comparer deux réalités différentes à soixante années d'écart, la journaliste américaine plaquait le raisonnement alors en vogue chez les néoconservateurs américains opposant, comme au temps de la guerre froide, démocratie du « monde libre » et dictature du bloc soviétique.