Indiens d’Amérique: deux livres et une rage

Par Liliane Kerjan (En Attendant Nadeau)

L’Ojibwé Richard Wagamese et le Cheyenne Tommy Orange font vivre la résilience profonde, l’héritage et la puissance enfouie mais vivace de leurs nations. Deux très beaux romans ancrés l’un dans la forêt, l’autre dans les bas quartiers urbains, écrits avec un lyrisme qui sublime une rage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux Amérindiens de notre temps : deux romans en vis-à-vis, l’un sur ses semelles de feutre et de vent qui capte la beauté des montagnes, le flanc d’une biche, le remous d’une rivière, l’autre dans le désordre, la picole, le fracas des cerveaux en feu navigant au tumulte d’une ville.