La Mostra consacre le cinéma selon Netflix

Par

Coup de tonnerre : le Lion d’Or de la Mostra de Venise vient d’être attribué, pour la première fois, à un film produit et distribué par la plateforme de streaming américaine. De quoi fâcher les exploitants de salles, qui s’obstinent à croire que les deux sens du mot cinéma – le lieu, la discipline – restent superposables.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Mexicain Alfonso Cuarón a reçu samedi 8 septembre le Lion d’Or de la 75e Mostra de Venise des mains de son compatriote Guillermo del Toro. Intitulé Roma, ce film narrant les souvenirs d’enfance du cinéaste se déroule loin de la ville éternelle, dans le quartier de Mexico qui porte ce nom. La véritable information n’est toutefois pas la naissance d’un axe italo-mexicain au sein du cinéma mondial. Elle est que, pour la première fois, la distinction suprême d’un grand festival – et pas n’importe lequel – est allée à un film produit et distribué par Netflix.