Avec l’écrivain Yahia Belaskri, conversation au bord des larmes

Par et

L’auteur algérien, qui publie Le Livre d’Amray aux éditions Zulma, compose un chant poétique et nostalgique, et explore les douleurs du passé. L’art apparaît comme l’échappatoire à toutes les horreurs qui ont assailli la terre algérienne, jamais évoquée nommément. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Amray est né en Algérie pendant les dernières années de la colonisation française. Il grandit entouré de ses amis, Shlomo et Paquito, dans une famille pauvre comme il en existe alors tant. Les soubresauts de la guerre l’éclaboussent, même s’il est encore trop jeune pour prendre conscience des horreurs qui assaillent le pays.