Les séries «Boss» et «Borgen»: filmer autrement la politique

Par

Comment filmer l'ordinaire de la vie politique et du pouvoir ? Réponse avec deux nouvelles séries télévisées : la danoise Borgen, dont Arte vient de diffuser la première saison, et l'américaine Boss, sans diffusion française pour l'instant, mais qui fait déjà beaucoup parler d'elle. Enfin, les vieux codes sont bousculés et les habituelles ombres, filmées en pleine lumière.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comment filmer la politique ? Ce n'est pas tellement la question que se posent Boss et Borgen. C'en est une autre : comment dépasser l'opposition, usée jusqu'à la corde, entre l'idéal et le pilotage de l'Etat ? l'individu et le système ? Montrer les compromis et les magouilles comme l'autre côté ou comme la vérité enfin dévoilée du pouvoir : cela ne suffit plus, cela a cessé de surprendre. Il faut les montrer sous un autre éclairage, comme un aspect parmi d'autres, comme une surface. Oui, mais comment ?