mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart sam. 30 avr. 2016 30/4/2016 Dernière édition

La belle époque de Jérusalem

19 janvier 2013 | Par Joseph Confavreux

Mardi 22 janvier, les élections en Israël vont sans doute à nouveau porter aux commandes du pays une coalition qui considère que Juifs et Arabes ne peuvent pas vivre ensemble. Un ouvrage d’histoire rappelle pourtant qu’au tournant du XXe siècle, la Jérusalem de la Belle Époque était moins un terrain d’affrontements entre communautés qu’un territoire de rencontres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mardi 22 janvier prochain, les élections israéliennes redonneront très probablement les commandes du pays à une coalition menée par Benjamin Nétanyahou, dont les différentes composantes partagent, peu ou prou, l’idée que Juifs et Arabes ne peuvent pas vivre ensemble et que Jérusalem ne doit appartenir qu’à une seule des deux principales communautés présentes sur la Palestine historique.