Ça se passe au Chili, sur un demi-siècle, et l'un des interlocuteurs du documentaire l'affirme : « Une chanson bien construite vaut 100 discours. » Car elle réveille les consciences, porte la parole, la colère, les espoirs du peuple, et s'imprime dans les mémoires.