Contrechamp. « Karmitz : l’art et l’argent »

Par et Olivier Alexandre

Pour ses 40 ans, MK2, la société qui porte les initiales de son fondateur, Marin Karmitz, a arrêté de produire et de distribuer des films. Que comprendre de l’évolution du cinéma à travers l’itinéraire de Marin Karmitz, artisan du film d’auteur devenu le principal groupe de cinéma indépendant français, et accusé d’être passé du maoïsme au sarkozysme ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Contrechamp », l’émission vidéo et long format de Mediapart qui décortique, chaque mois, les conditions de production de la culture et de ce qui nous est donné à lire, voir ou entendre, invite ce mois-ci Marin Karmitz, fondateur du groupe MK2, pour parler d’art, d’argent, de cinéma, de politique culturelle et de politique tout court.