«Contrechamp»: Les coulisses de la Comédie-Française

Par

La « Maison de Molière » recèle un passé glorieux et un avenir ambitieux, des règles complexes et des petits secrets, un fonctionnement à nul autre pareil. Le tout s’est attiré récemment les critiques de la Cour des comptes. Son administrateur général depuis 2014, Éric Ruf, en défend aussi bien le fonctionnement que les réalisations présentes ou les projets futurs. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.