En attendant Nadeau Entretien

Shumona Sinha, la condition apatride

« L’histoire de l’humanité est faite de sang et de sanglots », rappelle Shumona Sinha, auteur de Apatride. Née en Inde et écrivant en français, la romancière ne « comprend pas l’idée de nation, d’appartenance à un territoire » et garde les yeux grands ouverts sur le monde.  

Pierre Benetti (En attendant Nadeau)

18 février 2017 à 10h21

Parmi les livres parus en janvier 2017, celui de Shumona Sinha, Apatride (Éditions de l’Olivier), est peut-être celui qui résonne le plus fortement avec l’état du monde et, à l’intérieur de celui-ci, avec celui de la société française. Le récit met en parallèle les destins d’Esha et Mina, deux femmes indiennes confrontées à une violence brutale et invisible. La seule différence entre elles – et elle est de taille – est que l’une s’est installée à Paris.
Elle-même née à Calcutta en 1973, Shumona Sinha raconte cette histoire croisée d’une écriture « documentaire » et pourtant très mélodique. Au moment où, en Inde comme en France, les gouvernements et les prétendants au pouvoir poursuivent l’édification des frontières et le rejet des plus vulnérables, elle en fait le lieu d’une réflexion sur ce qu’est « vivre sans patrie ».
C’est pour ces raisons éminemment actuelles que la revue En attendant Nadeau, partenaire de Mediapart, a choisi d’inaugurer ses entretiens littéraires par une conversation avec Shumona Sinha.

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

En attendant Nadeau

En attendant Nadeau
par Cécile Dutheil (En attendant Nadeau)
En attendant Nadeau
par Pierre Benetti et Tiphaine Samoyault (En attendant Nadeau)
En attendant Nadeau
par Pierre Benetti et Tiphaine Samoyault (En attendant Nadeau)
En attendant Nadeau
par Pierre Benetti (En attendant Nadeau)

À la Une de Mediapart

Défense — Enquête
Néonazis dans l’armée : l’insupportable laisser-faire du ministère
Un militaire néonazi, dont le cas avait été évoqué il y a huit mois par Mediapart, a été interpellé en novembre par des douaniers. L’armée, elle, ne l’avait sanctionné que de vingt jours d’arrêts. Ce cas pose une nouvelle fois la question de la grande tolérance de l’institution vis-à-vis de militaires fascinés par le Troisième Reich. D'autant que Mediapart a encore découvert de nouveaux cas. Une enquête à lire et à regarder.
par Sébastien Bourdon et Matthieu Suc
Discriminations
Dans l’Essonne, un « harcèlement discriminatoire » par amendes interposées
Au printemps 2020, trente-deux habitants d’Epinay-sous-Sénart ont reçu des dizaines de contraventions pour des sorties injustifiées pendant le confinement. Affirmant avoir été verbalisés à distance par la police municipale, une pratique illégale, ils ont saisi le Défenseur des droits.
par Camille Polloni et David Perrotin
Gauche(s) — Analyse
Union des gauches : Hidalgo et Montebourg tentent de rebattre les cartes
La socialiste et le partisan de la Remontada ont appelé, dans la journée, à une candidature commune à gauche pour la présidentielle, en offrant de se retirer. Les pressions en faveur de l’union ainsi que les mauvais sondages expliquent aussi ce retournement. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Droite — Reportage
À droite, mais à quel point ? Valérie Pécresse sommée de placer le curseur
La candidate LR à l’élection présidentielle est confrontée à une double injonction : retenir les électeurs d’Éric Ciotti, tentés par un basculement à l’extrême droite, sans rebuter pour de bon la droite « modérée » qu’embrasse Emmanuel Macron. Le premier défi de sa campagne. Et le principal ?
par Ilyes Ramdani