Lionel Shriver, livre de rage

Par et

Lionel Shriver, romancière américaine, est une femme en colère. Une « rage » qui est aussi une manière de demeurer « éveillée » et « engagée », explique-t-elle dans un entretien à Mediapart. Son nouveau roman, Tout ça pour quoi, est un pamphlet contre le système de santé américain et dépeint un pays devenu « un attrape-couillon ». Rencontre et extrait du roman en pdf.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Time is money » (Le temps, c’est de l’argent) : la citation de Benjamin Franklin, en épigraphe du dernier roman de Lionel Shriver, Tout ça pour quoi (Belfond), donne le ton. L’avoir gouverne nos existences, vérité générale d’autant plus acérée quand la maladie nous fait prendre conscience de leur valeur.