Pascale Ferran et Aurélia Georges, ce côté-ci et ce côté-là

Par

Bird People, de Pascale Ferran, et La Fille et le fleuve, d’Aurélia Georges, ont un même programme : aller de l’autre côté, passer au-delà. Belle ambition que de casser les modes de narration pour mieux larguer les amarres. Mais le résultat est malheureusement tout autre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.