A Lodève, la poésie tout à son droit de cité

Par

Concurrencée depuis peu sur son propre terrain festivalier, la petite cité lodévoise de l’Hérault est en passe de réussir sa mue. Essaimant plus que jamais la poésie comme un dénominateur commun à tous les arts de la scène, la 15e édition des Voix de la Méditerranée a fait valoir sa spécificité créatrice dans le sillage de son invité d’honneur, Jacques Roubaud.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans la journée de vendredi, un surprenant avis de recherche a germé sur les murs de la vieille ville de Lodève alors que le festival de poésie des Voix de la Méditerranée prépare le final d’une 15e édition particulièrement enlevée : le poète albanais Ali Podrimja n’est plus reparu depuis mardi, et personne, même parmi ses proches, n’a plus de nouvelles de cette figure de la poésie albanaise contemporaine.