Le cauchemar de la fabrication du climat

Par

Poussière intelligente, écrans de fumée pour amoindrir la lumière du soleil, navires pour crever les nuages: depuis le milieu des années 2000, des chercheurs et des entreprises cherchent dans la géo-ingénierie des recettes pour lutter contre le changement climatique. Ces techniques s'enracinent dans l'histoire de la guerre froide, comme le rappelle le chercheur américain James Fleming.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Encore peu connue en France, la géo-ingénierie est un champ émergent d'expertise et de savoir-faire industriel qui prétend intervenir en profondeur sur la nature. Depuis le milieu des années 2000, des chercheurs, des entreprises et des organismes divers s'emploient à y trouver des recettes pour lutter contre le changement climatique. Encore très expérimentales, ces initiatives suscitent la crainte des écologistes, qui craignent que le monde n'y trouve encore un moyen supplémentaire d'éviter de réduire ses émissions de CO2. Elles évoquent souvent la science-fiction technophile du XIXe siècle.