Le monde du travail revisité. Premiers romans (1/4)

Par

Récit cruel voire sadique chez Denis Michelis, chronique acérée du sous-emploi chez Clotilde Coquet, magnifique conte sur la métamorphose et la rupture sociale chez Marion Richez : trois premiers romans, trois versions remarquables du roman d’apprentissage revisité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vous lirez que cette année le nombre de premiers romans, catégorie temporelle plus que littéraire, est en baisse. De peu, au demeurant. Effet du resserrement éditorial ou bienheureux hasard ? En tout cas, avant le passage des poids lourds aux plans médias rodés : des livres passionnants, une relève intéressante. Le thème du travail, de l’emploi ou de la réussite sociale traverse plusieurs romans, et pour cause : la génération stagiaire à vie sait de quoi elle parle. Mais, et c’est là tout l’intérêt de la littérature, du présent elle fait table ouverte.