Filmer le peuple

Par

Depuis bientôt un an, les écrans des smartphones comme des chaînes d’information ont été envahis de foules en colère, de Santiago à Beyrouth en passant par Alger. Ce « peuple des images », à la fois surveillé et glorifié, constitue le sujet du festival Hors Pistes au Centre Pompidou.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Que deviennent les mobilisations collectives passées au tamis des images ? De quelle manière filmer les manifestations ? Et comment, à l’heure des empoignades sur la définition de ce qu’est un peuple, et la façon de le décrire ou de le construire, s’approche-t-on du peuple par les moyens de l’image ?