Le cinéaste Bruno Dumont flaire la sainteté humaine et vomit la télé aliénante

Par

« France », le film de Bruno Dumont qui sort en salles ce 25 août, charrie une rage et une mise en demeure d’inspiration péguyste, à propos de ce que meut et défait en nous une chaîne d’info en continu. Entretien avec un cinéaste qui se cabre à bloc.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Malgré les lourdeurs et longueurs, en dépit d’une esthétique parfois laborieuse (ralentis racoleurs, musique intrusive) sur laquelle l’auteur s’explique ci-dessous, le film France, de Bruno Dumont, s’avère passionnant à plus d’un titre.