Les Détricoteuses. Les académicien.nes n’aiment pas trop les nénufars

Par Laurence De Cock et Mathilde Larrère

Le français, une citadelle menacée ? Alors que les crispations sont légion, les Détricoteuses revisitent l’histoire du français, une langue vivante, changeante, construite comme un instrument de domination. Une histoire faite de coups de force, mais aussi de résistances et de merveilleux métissages qui n’ont aucune raison de cesser.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Détricoter la brûlante actualité pour l’inscrire dans le temps long, faire réfléchir à l’utilité de l’Histoire et à d’autres récits : le rendez-vous mensuel des historiennes Laurence De Cock et Mathilde Larrère s’organise en trois volets.

  • « Au miroir du passé »

La publication d'un manuel de primaire en écriture inclusive a mis le feu aux poudres. Selon les immortel.le.s, il y a « péril mortel » pour notre langue. Le français : une citadelle menacée à en croire certain.es, qui s’effarouchent dès que l’on touche à l’orthographe. Les crispations linguistiques sont légion et les Détricoteuses en font l’histoire.

L’histoire d'une langue vivante, changeante, qui a été construite comme instrument de domination masculine, sociale, nationale, impériale sur d’autres idiomes, dialectes et langues régionales minoritaires. Une histoire faite de coups de force, mais aussi de résistances et, n’en déplaise à beaucoup, de merveilleux métissages qui n’ont aucune raison de cesser. 

Avec Marina Roussillon, maîtresse de conférences en littérature française à l’université d’Artois.

© Mediapart

  • « Historytelling »

La proposition alternative de récit national se plonge dans le baptême de Clovis, premier roi des Francs.

© Mediapart

  • « Le coin lecture »

Les Détricoteuses présentent leur coup de cœur bibliographique du mois : Histoire d'un sacrifice, de Nicolas Mariot, publié au Seuil.

© Mediapart

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale