Danielle Mémoire, la Discrète

Par Cécile Dutheil De La Rochère (En attendant Nadeau)

Depuis quarante ans, Danielle Mémoire construit une œuvre à rebours des modes, des usages et des conventions. Son dernier livre, Quelque membre de notre Cercle, bifurque du côté de l’autobiographie, plein d’une poésie de fée, ancienne et moderne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le titre est intriguant. Quel est donc ce Cercle ? Et pourquoi cette majuscule en majesté ? Ce singulier, « quelque membre » ? Ce possessif, « notre » ? Vous aurez des bribes de réponses en lisant quelques-uns des livres précédents de Danielle Mémoire. Ils sont nombreux, une vingtaine, et tous vous introduisent dans un Cercle, s’appuient sur un Corpus, multiplient les noms propres et les doubles. Lire Danielle Mémoire, c’est entrer dans un domaine privé nommé Littérature, un pays nommé Pensée. Vous avancez à colin-maillard, vous ne comprenez pas tout, mais c’est délicieux, c’est un jeu.