Comment le numérique bouleverse la gestion des villes

Par

Les projets se multiplient de « smart cities », des villes intelligentes optimisées par des algorithmes, et de « safe cities », des réseaux urbains sécurisés par la reconnaissance faciale ou la police prédictive. Le livre Gouverner la ville numérique revient sur ces domaines qui bouleversent les relations entre acteurs publics et acteurs privés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les concepts de ville numérique, de « smart city » et de « safe city » sont omniprésents dans le discours politique des collectivités locales depuis plusieurs années. Que ce soit pour optimiser la gestion des services municipaux ou pour assurer la surveillance de l’espace public, les villes multiplient les annonces de projet : centre de sécurité urbain centralisant un maximum d’informations, caméras « intelligentes », reconnaissance faciale ou encore capteurs de « bruits suspects ».