Manuel Cervera-Marzal: «On est dans une phase de remontée des résistances»

Par et

Après une année forte en mobilisations contre l’exécutif, le politiste Manuel Cervera-Marzal revient sur le recours croissant à la désobéissance civile. Inscrite dans une histoire longue, elle est adoptée par des mouvements hétérogènes, qui bousculent un régime représentatif sclérosé. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Que ce soit dans le cadre des mobilisations pour le climat ou de la contestation portée par les « gilets jaunes », la désobéissance civile s’est imposée comme un élément incontournable du répertoire d’action emprunté par les mouvements sociaux contemporains.