Julien Prévieux, l'artiste qui traque les traqueurs

Par

Espionner au téléobjectif les bureaux de Google, montrer la manière dont sont captés les gestes et les mouvements humains à des fins marchandes ou policières, subvertir par des voies esthétiques ou ludiques la façon dont sont schématisés nos comportements… C’est ce à quoi travaille l’artiste Julien Prévieux qui commente ici un extrait de son dernier film, Patterns of Life.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mediapart vous propose un nouveau format court et vidéo, en forme de décryptage d’images, effectué par des documentaristes, des graphistes, des artistes ou des analystes.