Samuel Huntington ou le goût de l’ordre politique

Par
Connu du grand public pour sa thèse choc sur le «clash des civilisations», le politologue Samuel Huntington, mort le 24 décembre, était également l'auteur d'une œuvre qui a participé au refondement de la science politique américaine, aussi influente politiquement que critiquée scientifiquement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mort à 81 ans, la veille de Noël sur l'île de Martha's Vineyard, le politologue américain Samuel Huntington restera dans les mémoires comme l'auteur d'un article puis d'un livre tous deux célèbres sur le «clash des civilisations». Pourtant, son œuvre et son influence sur la science politique mais aussi, dans une certaine mesure, plus largement sur la politique ne sauraient se résumer à ces textes aussi caricaturés que critiquables.