La mosaïque Roger Vailland

Écrivain et journaliste, bolchevik, libertin et héroïnomane, Roger Vailland (1907-1965) fit son retour en librairie avril 2015, avec la sortie d'un recueil de ses articles, Sacré Métier ! L'occasion de revenir en trois articles sur un homme aux plusieurs vies.

Roger Vailland (1/3) : Un aristocrate communiste

Par
Vailland, collant des affiches pour le PCF à la fin des années 1940.  © Ville de Bourg-en-Bresse – Médiathèque E. & R. Vailland / DR Vailland, collant des affiches pour le PCF à la fin des années 1940. © Ville de Bourg-en-Bresse – Médiathèque E. & R. Vailland / DR

Écrivain et journaliste, bolchevik, libertin et héroïnomane, Roger Vailland (1907-1965) fit son retour en librairie avril dernier, avec la sortie d'un recueil de ses articles, Sacré Métier ! Pourtant, il eût été opportun de se souvenir, peu après les attentats de janvier, qu'il fut aussi un des rares écrivains du XXe siècle à se situer explicitement en héritier des Lumières. Portrait en trois volets d'un écrivain majeur du siècle dernier.

Roger Vailland (2/3) : « Drôle de jeu », le roman vrai de la Résistance

Roger Vailland à sa table de travail dans son village de l'Ain (fin des années 1940). © © Ville de Bourg-en-Bresse – Médiathèque E. & R. Vailland / DR Roger Vailland à sa table de travail dans son village de l'Ain (fin des années 1940). © © Ville de Bourg-en-Bresse – Médiathèque E. & R. Vailland / DR

Il a fallu une cure de désintox à l'héroïne, à la fin de l'hiver 1942, pour que Roger Vailland s'engage dans la Résistance. Il en tirera son premier roman, Drôle de jeu, où les résistants sont certes portraiturés en implacables combattants, mais aussi en jouisseurs, menant grand train avec l'argent parachuté de Londres. Une description iconoclaste de la Résistance, plébiscitée dès 1945 par les anciens résistants pour son réalisme.

Roger Vailland (3/3) : 1947, le journaliste et « les commis voyageurs de Coca-Cola »

Roger Vailland au centre, correspondant de guerre pour Action et Libération en 1944-1945.  © Collection Frédéric Vailland ; Ville de Bourg-en-Bresse – Médiathèque E. & R. Vailland / DR Roger Vailland au centre, correspondant de guerre pour Action et Libération en 1944-1945. © Collection Frédéric Vailland ; Ville de Bourg-en-Bresse – Médiathèque E. & R. Vailland / DR

Journaliste par nécessité, Roger Vailland a écrit quelque 3 000 articles. Si l'on connaît ses récits de militant au service de la cause du peuple, il a été, avant guerre, un observateur critique et perspicace de la crise des années 1930 et de la montée du fascisme. Et se souvenir qu'en 1964, pour son ultime article, il fustigeait ceux qui parlent « de planification, d'études de marché, de prospective… » « Comme citoyen », il exigeait qu'on lui « parle politique. »