FNSEA: enquête sur un syndicat agricole

Hauts-salaires, usage des prélèvements sociaux, gestion des œuvres sociales… Mediapart a enquêté sur la Fédération nationale des sociétés d'exploitation agricole.

­A la FNSEA, le train de vie hors sol des dirigeants

Par
Le directeur général de la FNSEA, Clément Faurax (à gauche), avec la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, lors d'une réunion à Matignon le 5 décembre 2019 © AFP Le directeur général de la FNSEA, Clément Faurax (à gauche), avec la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, lors d'une réunion à Matignon le 5 décembre 2019 © AFP

Le syndicat majoritaire du monde agricole dénonce régulièrement les conditions de vie de plus en plus difficiles du secteur. Mais ses cadres dirigeants se sont rarement portés aussi bien. Mediapart s’est plongé dans les arcanes de la FNSEA. Premier volet de notre enquête.

Fonds pour la gestion de l’emploi agricole: un système de prélèvements sociaux au bénéfice de la FNSEA

Par
Manifestation de la FNSEA dans la Marne, en 2018. © AFP Manifestation de la FNSEA dans la Marne, en 2018. © AFP

Deuxième volet de notre enquête sur la FNSEA, à la veille de l'ouverture du Salon de l'agriculture. Selon nos informations, un fonds destiné à un observatoire de l’emploi agricole, financé par des cotisations obligatoires, alimenterait les caisses du syndicat majoritaire.

Œuvres sociales des salariés agricoles: l’autre mécanisme qui profite à la FNSEA

Par
Une manifestation de la FNSEA dans le Nord, en octobre 2019. © François Nascimbeni / AFP Une manifestation de la FNSEA dans le Nord, en octobre 2019. © François Nascimbeni / AFP

Selon les informations de Mediapart, le mécanisme d’œuvres sociales pour les salariés agricoles créé en 2015 servirait pour partie à alimenter les caisses de la FNSEA. Via ce dispositif cousin des comités d’entreprise, le syndicat a touché un million d’euros. 

Salaires des dirigeants de la FNSEA: Macron ne voit pas où est le problème

Par et
 © Mediapart © Mediapart

En visite au Salon de l’agriculture samedi, Emmanuel Macron a réagi au micro de Mediapart à nos révélations sur le train de vie hors sol des cadres dirigeants de la FNSEA, le syndicat majoritaire du monde agricole.