Paroles de musulmans

Mediapart a voulu donner la parole à dix musulmans de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), qui racontent leurs doutes et leurs croyances.

Paroles de musulmans: au-delà des fantasmes

Par
Alors que gouvernement, parlement et juristes vont se focaliser sur 2.000 niqabs, à l'occasion du projet de loi sur le voile intégral, qui doit être soumis à l'Asemblée nationale, mardi 13 juillet, Mediapart a choisi de donner la parole à dix musulmans de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), qui racontent leurs doutes et leurs croyances.

Nora, 30 ans, voilée, «libre»

Par
Nora s'est mise à porter le voile à l'âge de 26 ans. En quatre ans, ce «simple accessoire» est devenu un étendard auquel elle ne renoncerait pour rien au monde.

Islam, 22 ans, «recherche une version authentique de l'islam»

Par

Islam ne fait pas la bise aux filles, ne fera pas l'amour avant le mariage. Il cherche à se rapprocher d'un islam authentique tout en refusant de vivre dans un enclos.

Monique, 50 ans, «plus arabe que musulmane»

Par
Monique, après avoir vécu longtemps loin de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), dit ne plus supporter le regard des autres musulmans sur son manque de pratique religieuse.

Chems, 47 ans, «militant du vivre-ensemble»

Par

Chems est représentant de parents d'élèves à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Sur toutes les questions touchant à l'islam et à l'école, il tente de trouver un consensus entre les familles.

Imaine, 30 ans, pratiquante «sans visibilité»

Par
Imaine habite à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Elle est croyante mais elle regrette qu'on empêche les musulmans de penser par eux-mêmes.

Bachir, 29 ans, catalogué «noir et pas musulman»

Par
Bachir, jeune cadre brillant et pratiquant, raconte la perception de l'islam notamment dans l'univers professionnel.

Jennifer, 28 ans, convertie, se sent enfin «faire partie de quelque chose»

Par
Jennifer vient tout juste de devenir musulmane. Elle découvre en partie l'islam sur internet.

Abdel, 35 ans et barbu, «l'équivalent du niqab pour les hommes»

Par

Abel est un "barbu". Il fait peur mais s'en fiche: "Quand on habite dans une poubelle sociale, on ne peut pas sentir mal à l'aise".

Nabsoita, 28 ans, voilée depuis ses 13 ans

Par
Nabsoita, dont les parents sont comoriens et qui habite La Courneuve (Seine-Saint-Denis), a porté le voile très jeune. Elle ne le regrette pas mais met en garde celles qui s'apprêtent à le mettre.

Mokhtar, 35 ans, n'en peut plus d'être «le porte-parole» de tous les musulmans

Par
Au milieu des années 90, Mokhtar s'est soudainement trouvé sommé d'avoir un avis sur tous les sujets touchant à l'islam. Alors qu'il n'avait rien demandé.