Le Québec vote après des mois de révolution citoyenne

Au Québec, une nouvelle génération fait son entrée en politique. Des mois de mouvement étudiant ont débouché ce 4 septembre sur la tenue d'élections anticipées. Le gouvernement sortant du libéral Jean Charest est donné battu au profit du vieux parti québécois. Mais l'essentiel reste dans cette mobilisation des jeunes, qui a débordé tous les vieux systèmes politiques. Retrouvez ci-dessous, les reportages et enquêtes de notre correspondante Iris Deroeux sur ce mouvement inédit et inattendu qui a bouleversé la province.

Québec: les étudiants de la rue aux urnes

Par
Dans les rues de Montréal © ID/MP Dans les rues de Montréal © ID/MP

Après plus de six mois de grève étudiante au Québec, la sortie de crise va passer, le 4 septembre, par des législatives anticipées. Les étudiants se sont donné un mot d’ordre : mettre fin à neuf années du libéral Charest, empêtré dans des affaires de corruption.

Au Québec, le mouvement étudiant veut profiter de l'été pour élargir la contestation

Par
Manifestation à Montréal, le 22 juin. © (ID) Manifestation à Montréal, le 22 juin. © (ID)

Après quatre mois de grève, le mouvement étudiant s’est transformé. Avant la rentrée universitaire de la mi-août, ses animateurs veulent mobiliser tout l'été. Et il est de plus en plus question d'élections anticipées en septembre.

Le gouvernement québécois fait adopter une «une loi spéciale» contre le « printemps érable »

Restriction du droit de grève et fortes amendes, c'est l'unique réponse au mouvement de grève étudiant qui dure depuis 14 semaines.

Québec: au cœur du mouvement étudiant

Par
Manifestation le 11 mai à Montréal. © (ID) Manifestation le 11 mai à Montréal. © (ID)

Au Québec, le mouvement étudiant fait rage depuis février. Né d’un conflit autour d’une hausse des frais de scolarité, ce mouvement est révélateur des fractures qui divisent la société québécoise. Il est le mouvement d’une génération s’opposant à des logiques néolibérales et en plein processus de politisation. Reportage auprès des « carrés rouges ».