Périple dans la Hongrie de Orbán

Mais qui est, au fond, le premier ministre hongrois ? Un opportuniste ou un idéologue convaincu ? Pourquoi est-il si populaire? Comment s'organisent les poches de résistance? Mediapart est allé à la rencontre des Hongrois.

Dans les riches régions de l’ouest de la Hongrie, Orbán est au sommet de sa popularité

Par
Katalin Németh, maire de Csorna. © Amélie Poinssot Katalin Németh, maire de Csorna. © Amélie Poinssot

Le député de la circonscription de Csorna est celui qui a obtenu le meilleur score aux législatives d’avril. Cette petite ville paisible et sa région constituent l’un des fiefs du Fidesz, la droite ultraconservatrice au pouvoir. Reportage dans cette Hongrie qui va bien.

Viktor Orbán, de l’opposant hongrois au chef de file d’une droite dure européenne

Par
 © Reuters © Reuters

Les dirigeants européens se sont mis d’accord dans la nuit de jeudi à vendredi pour une répartition sur « une base volontaire » des demandeurs d’asile arrivant sur le sol européen. En filigrane, c’est la victoire des idées de Viktor Orbán. Mais qui est, au fond, le premier ministre hongrois ? Un opportuniste ou un idéologue convaincu ?

A Budapest, le rétrécissement des libertés s’accentue

Par
Mobilisation des ONG hongroises devant le Parlement, lundi 4 juin 2018. © Amélie Poinssot Mobilisation des ONG hongroises devant le Parlement, lundi 4 juin 2018. © Amélie Poinssot

Le Parlement hongrois a voté mercredi le « paquet anti-Soros », un ensemble de textes visant à restreindre l’activité des ONG soutenant les réfugiés et financées, dans l’esprit des dirigeants, par le milliardaire George Soros. Des poches de résistance continuent d’exister.

Róbert Alföldi, metteur en scène hongrois: «Sans le vouloir, j’ai glissé dans un rôle de résistant»

Par
Róbert Alföldi, metteur en scène hongrois. © Csaba Mészáros / Átrium Róbert Alföldi, metteur en scène hongrois. © Csaba Mészáros / Átrium

Le durcissement du régime politique en Hongrie, sous la direction de Viktor Orbán, s’accompagne aussi d’une reprise en main de la culture. Entretien avec le metteur en scène Róbert Alföldi, un des derniers grands artistes hongrois à s’opposer publiquement aux autorités. Dernier volet de notre série.