À Dugny, la ville, les « cages à poules » et les JO

C’est là que les Jeux olympiques construisent le « village des médias », destiné à héberger journalistes et techniciens pendant la compétition, avant de devenir un nouveau quartier d’habitation du Grand Paris. À Dugny, petite ville méconnue de Seine-Saint-Denis, la mairie rêve de grandeur. Mais des habitants s’inquiètent d’un développement à deux vitesses.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dugny (Seine-Saint-Denis). « Rendez-vous en bas du panneau mensonger ! » Le message est direct et c’est d’un bon pas, tout juste descendue du bus 249 que Michèle Lallemand, 62 ans, se présente un matin de décembre sous l’affiche qui la met en colère : « Grâce aux Jeux, le parc s’agrandit. » Le parc, ce sont les 415 hectares de prairies, lacs et forêts qui s’étendent entre La Courneuve, Stains et Dugny, en Seine-Saint-Denis.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal