Islande: un référendum de protestation

Par
Les Islandais ont massivement repoussé le projet d'indemnisation des clients étrangers de la banque Landsbanski, lors du référendum organisé le 6 mars. Le "non" a recueilli 93,2% des suffrages, et le "oui" à peine 1,8%. Le gouvernement islandais s'apprête à reprendre les négociations avec le Royaume-Uni et les Pays-Bas, qui ont annoncé une baisse de leurs exigences.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les résultats étaient attendus. A une écrasante majorité -93,2% pour le non-, les Islandais ont repoussé samedi 6 mars, le projet d'accord entre leur gouvernement et ceux du Royaume-Uni et des Pays-Bas sur le remboursement des sommes que Londres et La Haye ont avancées pour couvrir leurs nationaux ayant confié leur épargne à la banque islandaise Landsbanki, balayée par la tempête qui s'est levée le 15 septembre 2008 après la faillite de Lehman Brothers.