Livret A : les dispositions inavouées de la réforme

Par
La réforme du Livret A, dont disposent 46 millions de Français, va avoir de lourdes conséquences sur la rémunération de l'épargne populaire et sur le financement du logement social. La remise en cause du monopole de sa distribution va permettre aux banques privées d'attirer une nouvelle clientèle. A terme, la collecte pourrait être moins importante.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis des années, c’était un leitmotiv de nombreux syndicats ou associations. Si d’aventure, un jour, une réforme du Livret A devait intervenir, celle-ci constituerait une double menace, d’abord sur le système de l’épargne populaire, ensuite sur celui du financement du logement social qui lui est adossé.