Le scandale sans fin des administrateurs judiciaires

Par

Par deux projets d’ordonnances, le ministre de la justice met en danger le régime de garantie des salaires prévu en cas de liquidation judiciaire et protège les mandataires de justice et administrateurs judiciaires, qui profitent pourtant déjà d’avantages exorbitants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Voilà bien longtemps que les administrateurs judiciaires et mandataires de justice n’ont plus été au centre du débat public. Cela fut le cas, il y a bientôt vingt ans, en 2001, quand Arnaud Montebourg, alors député, avait dénoncé dans un rapport parlementaire les passe-droits et privilèges dont jouissaient ces deux professions au cœur de toutes les procédures, amiables et collectives, devant les tribunaux de commerce.