Lancement d’Hinkley Point: la justice déboute les syndicats d'EDF

Par

Le tribunal a débouté, le 5 août, le comité central d’entreprise d’EDF de sa demande de suspendre la décision du conseil d’administration adoptant le lancement d’Hinkley Point, alors que les administrateurs viennent de découvrir que la direction leur a caché des « informations essentielles ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est la déception du côté des syndicats d’EDF. Ils espéraient bien trouver un appui auprès de la justice dans leur bataille contre le projet d’Hinkley Point. Le tribunal de grande instance de Paris vient de les débouter. Saisi dans le cadre d’une procédure de référé déposé le 25 juillet, celui-là a jugé qu’il n’y avait pas lieu de suspendre la décision du conseil d’administration, prise le 28 juillet, sur le lancement de la construction de deux EPR (des réacteurs nucléaires nouvelle génération) en Grande-Bretagne.