Rome promet de ne pas plier face à ArcelorMittal sur Ilva

Par
Giuseppe Conte, le président du Conseil italien, a affirmé mardi qu'il ne céderait pas face à ArcelorMittal concernant l'avenir du site sidérurgique Ilva, alors que la menace pesant sur des milliers d'emplois met son gouvernement de coalition sous pression.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Giuseppe Conte, le président du Conseil italien, a affirmé mardi qu'il ne céderait pas face à ArcelorMittal concernant l'avenir du site sidérurgique Ilva, alors que la menace pesant sur des milliers d'emplois met son gouvernement de coalition sous pression.