Panama Papers: Edward Snowden se paye François Hollande

Après les révélations sur les paradis fiscaux, le président français a annoncé qu'il allait désormais « protéger les lanceurs d'alerte ». Edward Snowden, ancien employé de la NSA, lui a répondu. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la suite des révélations de « Panama papers », François Hollande s'est d'abord félicité des « nouvelles rentrées fiscales » que l'État allait obtenir grâce à la découverte de tels montages financiers. Le chef de l'État a ensuite vanté les mérites des lanceurs d'alerte à l'occasion d'un discours à Boulogne-Billancourt, le 4 avril. Sur Twitter, Edward Snowden, ancien de la NSA, célèbre pour avoir révélé en 2013 la surveillance massive opérée par les renseignements américains et britanniques sur le reste du monde, lui a répondu.