Ce que révèle la crise des «Echos» et de «La Tribune»

Par
Les turbulences qu'ont connues tout au long de 2007 les deux principaux quotidiens économiques français expliquent certains des traits spécifiques que prend en France la crise de la presse. Dans notre pays, il s'agit d'abord d'une crise d'indépendance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est assurément une crise atypique que traverse, en France, la presse quotidienne. Irruption de la gratuité et d’Internet, recul des ventes, baisse de la lecture, transfert des recettes publicitaires vers d’autres supports et notamment la télévision : les grands journaux affrontent depuis le début de la décennie une tempête dont les causes sont multiples.