Chine: L'inflation ralentit à son rythme le plus faible en un an

Par
La hausse des prix à la production en Chine est restée stable en février, à son plus bas niveau depuis septembre 2016, tandis que la hausse des prix à la consommation a ralenti à son rythme le plus faible depuis un an, soulignant la morosité de la demande intérieure.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PEKIN (Reuters) - La hausse des prix à la production en Chine est restée stable en février, à son plus bas niveau depuis septembre 2016, tandis que la hausse des prix à la consommation a ralenti à son rythme le plus faible depuis un an, soulignant la morosité de la demande intérieure.

Ces mouvements suggérant une déflation pourraient inciter le gouvernement à pendre des mesures de soutien à l'économie plus dynamiques, alors que la croissance a connu l'année dernière son plus important ralentissement en près de 30 ans.

L'indice des prix à la production (PPI) n'a augmenté que de 0,1% sur un an en février, montrent les statistiques officielles publiées samedi, au même rythme annuel qu'en janvier alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un ralentissement moins net, à 0,2%.

D'un mois sur l'autre, les prix à la production ont baissé de 0,1% après un recul de 0,6% en janvier. Il s'agit de leur quatrième mois consécutif de baisse en rythme mensuel.

Parallèlement, les prix des matières premières ont diminué de 1,5% le mois dernier en rythme annuel.

Cette chute prolongée des prix à la production va dégrader davantage la rentabilité de nombreuses entreprises industrielles dont les profits ont déjà diminué lors des derniers mois, avec un impact négatif sur l'investissement, la consommation et l'emploi.

Selon les données des douanes chinoises publiées plus tôt dans la semaine, les exportations chinoises ont connu en février leur plus net recul en trois ans et les importations ont chuté pour un troisième mois consécutif.

Pékin vise une croissance économique de 6% à 6,5% pour cette année, en baisse par rapport à l'objectif pour 2018, a dit cette semaine le Premier ministre Li Keqiang lors de l'ouverture de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP), le Parlement chinois.

Les données du Bureau national de la statistique (BNS) publiées samedi montrent que l'indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 1,5% en février en rythme annuel, en deçà de sa progression sur un an en janvier (+1,7%) et à son rythme le plus faible depuis janvier 2018.

Ce ralentissement était toutefois attendu; il est conforme au consensus.

D'un mois sur l'autre, l'indice CPI a progressé de 1,0%.

Les produits alimentaires ont augmenté de 0,7% sur un an, après +1,9% en rythme annuel en janvier.

Quant à l'indice de base des prix à la consommation, calculé hors produits alimentaires frais et coûts de l'énergie, les données officielles montrent une hausse de 1,8% sur un an en février, en léger ralentissement par rapport à janvier (+1,9%).

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale