Une première: la Caisse des dépôts affiche des pertes!

Pour la première fois de sa très longue histoire, la Caisse des dépôts et consignations va afficher des pertes. Selon Les Echos qui ont révélé l'information, celles-ci s'élèveraient à 1,5 milliard d'euros. L'accident historique de cette institution qui a depuis 1816 pour mission de veiller à l'épargne des Français serait uniquement dû à la crise financière. En fait, l'histoire était écrite d'avance. La Caisse paie l'utilisation sans vergogne de ses fonds par l'Etat. Celui-ci dispose de ses moyens financiers sans se préoccuper ni de l'intérêt de l'institution ni de la préservation de l'argent public. Parti pris.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Pour la première fois de sa très longue histoire, la Caisse des dépôts et consignations va afficher des pertes. Selon Les Echos qui ont révélé l'information, celles-ci s'élèveraient à 1,5 milliard d'euros pour l'exercice 2008 contre un bénéfice de 2,48 milliards en 2007. La Caisse des dépôts, qui doit présenter officiellement ses comptes le 16 avril, n'a pas démenti l'information.
Dans un communiqué, elle précise que ce déficit n'est ni lié à des actifs toxiques ni à des engagements financiers douteux. «Les fonds d'épargne (livret A, livret bleu ) enregistreront un résultat positif . L'épargne des Français a donc été préservée de l'impact de la crise financière, conformément à la mission confiée à la Caisse des dépôts», ajoute-t-elle. Toutes les pertes proviennent, selon elle, des moins-values potentielles de son portefeuille de participations que la Caisse des dépôts a été obligée de constater dans ses comptes.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal